Convention SNCF – Communiqué de presse du groupe PCF-Front de Gauche de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Lyon, le 13 novembre 2017

CONVENTION SNCF : Que nous cachent Messieurs Pépy et Wauquiez ? 

Ce lundi 13 novembre, le président de Région, et Guillaume Pépy, président de la SNCF, se sont retrouvés pour annoncer la finalisation du projet de convention pour les transports régionaux des six prochaines années.

L’aboutissement de négociations secrètes que nous découvrons avec surprise quand nous « tombons » sur les deux hommes occupés à signer l’engagement réciproque. On peut être légitimement étonné par ce spectacle à dimension quasi comique : Deux responsables de ce niveau qui gardent le secret et jouent de la cachoterie pour signer sans trop d’encombres un document dont tout le monde (ou presque) ignore le contenu.

Qu’y a-t-il à cacher dans cette convention ? Cet empressement soudain de Laurent Wauquiez a de quoi inquiéter tant celui-ci est ambigu sur les politiques de déplacement et de mobilité. Faut-il craindre pour la qualité du service et le développement de l’offre de transport dans notre Région ? Ces questions doivent être débattues publiquement car en matière de transparence, Laurent Wauquiez a un train de retard.

La convention doit être votée par le Conseil Régional le 29 novembre pour être effective. Face à cette logique de « peur du chef » entretenue jusque dans sa propre majorité, nous voulons un débat de qualité dans lequel les élus, les usagers via les comités de ligne, les salariés de la SNCF et de la Région seront associés. Aussi, nous allons porter au coeur de l’Assemblée Régionale leurs exigences d’un haut niveau de service.

L’immensité de la tâche et l’importance des enjeux méritent mieux qu’une conférence de presse qui laisse entendre que tout est déjà bouclé.

Notre groupe exige depuis deux ans maintenant, un vrai débat sur la convention TER. Un sujet d’une telle ampleur ne peut pas être traité en quelques minutes et s’affranchir de la connaissance fine que les élus locaux ont de leurs territoires et des besoins de mobilité. Il ne peut faire l’économie non plus de la contradiction pour offrir le meilleur service possible aux Auvergnats et aux Rhônalpins.


Cécile Cukierman
Sénatrice de la Loire
Présidente de groupe

François Jacquart
Conseiller régional (Ardèche)

http://humaindabord-pcf-fdg-aura.com

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *