Laiterie de Gerzat – Communiqué de presse

Ce lundi 13 mars, les élus communistes sont à nouveau allés à la rencontre des salariés de la Laiterie de Gerzat, en grève depuis 11 jours.

Au cœur du conflit, la revendication d’une augmentation des salaires de 50 € par mois. En effet, sous couvert d’une « harmonisation » avec d’autres sites en France, la situation des salariés de Gerzat s’est dégradée. Cette augmentation salariale, pour laquelle ils sont massivement mobilisés, se veut donc une légitime compensation.

Ce qui rend encore plus inacceptable le jeu du pourrissement du conflit par l’absence d’ouverture de négociation et l’assignation devant le tribunal de 5 salariés en lutte. Comment tolérer la criminalisation d’un mouvement de grève et de l’action syndicale ?

Pour le PCF et ses élus, l’industrie laitière ne peut continuer à asphyxier la paysannerie avec des prix du lait dérisoires ainsi qu’à mettre en difficulté les travailleurs de cette filière qui perçoivent des bas salaires.

L’argent existe pour satisfaire les besoins.

Le groupe Sodiaal, auquel appartient la laiterie de Gerzat, dégage des profits conséquents et touche, par le biais notamment du CICE, des millions d’euros d’argent public qui sont engloutis par les actionnaires. Cette lutte est une nouvelle fois le symbole que la finance « vampirise » le monde du travail.

Le PCF et ses élus appellent donc à l’ouverture immédiate de négociations et à l’arrêt des démarches juridiques initiées par la direction de l’entreprise vis-à-vis de 5 salariés participant à la grève.

Pierre MIQUEL, Secrétaire départemental du PCF 63

Cyril CINEUX, Maire-adjoint de Clermont-fd

Boris BOUCHET, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes

 

Article France 3 Région : http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/puy-de-dome/clermont-ferrand/laiterie-gerzat-bras-fer-continue-1213649.html

Article La Montagne : http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/economie/btp-industrie/2017/03/08/la-laiterie-de-gerzat-reste-en-greve_12312891.html

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.