Réunion publique ven. 14 avril à 20h – mairie de Cunlhat, avec André Chassaigne

Le collectif « front de gauche » vous invite à venir échanger à propos des propositions de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles à venir. Contrairement à ce que martèlent les grands médias, rien n’est encore joué. Les enjeux sont simples : soit le peuple choisira de continuer la même politique libérale qui, depuis des décennies nous fait tant de mal, soit il décidera de s’engager dans le sens des transformations nécessaires pour construire une vie meilleure. Et c’est possible : notre pays est très riche. Mais sa richesse est accaparée par un petit groupe d’hommes et de femmes qui détient le pouvoir, les médias et impose sa loi à tous les niveaux : national, européen et mondial.

Quelques chiffres

-> Les riches de plus en plus riches : 39 milliardaires français cumulent 245 milliards de richesse en 2016.
-> Tous les ans, la fraude fiscale des plus riches est estimée à 80 milliards.
-> En 2016, les entreprises du CAC 40 ont réalisé 75 milliards de profits et reversé aux actionnaires 55,7 milliards.

Il faut en finir avec ce pouvoir économique et politique qui ne sert que les intérêts d’une minorité au détriment du plus grand nombre. Il faut inverser l’ordre des choses : le politique et l’économie doivent être au service de l’humain et de la préservation de notre planète.

Pour cela, il faut mettre en place :

  • des règles politiques et financières pour limiter le pouvoir de cette minorité
  • une redistribution des richesses pour réduire les inégalités
  • la protection de l’écosystème dans l’intérêt général humain
  • de nouvelles règles démocratiques pour en finir avec la monarchie présidentielle

Les espaces ruraux, comme le nôtre, n’échappent pas à la logique de financiarisation organisée au niveau national et européen.
Notre territoire est abandonné et progressivement livré à lui-même : difficultés pour les petits paysans, les petits commerçants, menaces de fermeture des services publics de proximité (poste, collège, trésorerie, hôpital), désengagement de l’Etat, pour beaucoup de nos jeunes un avenir incertain…

Face à cette situation, voilà très concrètement quelques réponses qu’apportent les propositions contenues dans le programme de JL Mélenchon :

L’augmentation du SMIC net à 1326€ et le relèvement du minimum vieillesse de 200€. Cela permettrait de redonner du pouvoir d’achat aux familles et relancerait l’économie locale.

L’interdiction des licenciements boursiers pour empêcher les opérations spéculatives au détriment de l’emploi. Par exemple, les 840 salariés de SANOFI du site de Vertolaye ne seraient plus menacés par les opérations financières de la direction.

L’abrogation de toutes les lois qui ont imposé les grandes communautés de communes, les grandes régions. Un retour à une démocratie de proximité en garantissant le rôle primordial joué par les communes et par le département.

Le maintien et le développement des services publics de proximité. Maintien du bureau de poste, du collège, de la perception. Développement de l’hôpital d’Ambert.

Faciliter l’installation des jeunes agriculteurs. Plafonner les marges de la grande distribution. Maintien et développement d’une agriculture écologique et paysanne avec des prix rémunérateurs aux producteurs.

 

La situation est difficile et certains pensent que voter ne changera rien. Les puissants et les grosses fortunes s’en frottent les mains : moins le peuple s’occupera de ses affaires et de politique mieux ils pourront continuer leur système. Une chose est sûre : eux, ils vont aller voter pour les candidats qui défendent leurs intérêts. L’abstention n’est pas la solution !

Le vote Mélenchon est un vote d’avenir fait de fraternité, de solidarité, d’égalité et de justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *